Visage > Soins médecine esthétique Objectifs

Destinées essentiellement mais pas exclusivement à permettre un aspect de rajeunissement du visage, voire des mains, ces techniques ont connu un considérable essor ces dernières années. Souvent présentées comme une alternative à la chirurgie, elles doivent être considérés comme un moyen supplémentaire dans l’arsenal thérapeutique des chirurgiens devant prendre en charge les conséquences du vieillissement facial. Ne pas opposer mais optimiser les possibilités de chaque technique doit être le but de votre chirurgien pour vous proposer un projet thérapeutique personnalisé.

 

Visage > Soins médecine esthétique La consultation pré-opératoire

Elle aura pour but d’analyser pour chaque patient les mécanismes responsables du vieillissement de son visage. Chaque peau s’altère en fonction de son hérédité et du mode de vie de son « propriétaire ».
Les zones les plus exposées au soleil, visage et dos des mains vieillissent plus vite que le reste du corps. Ceci a pour conséquence l’apparition progressive d’une sécheresse cutanée, d’un amincissement de la peau, de taches brunes, de rides en particulier au niveau de la bouche, des joues, des paupières et du front. Il s’agit du vieillissement hélio dermique.
Certaines rides sont d’origine musculaire. Il s’agit des rides d’expression « dynamique » que l’on constate au niveau du front, des rides du lion et de la patte d’oie.
Le vieillissement se traduit enfin par un relâchement tissulaire et une fonte des volumes graisseux. Ces phénomènes se traduisent par un glissement des tissus vers la région péri-buccale augmentant la profondeur des sillons naso-géniens, des plis d’amertume, altérant la ligne mandibulaire. Au niveau du cou ce mécanisme se traduit par l’apparition de plis et une moins bonne définition de l’angle cervico-mentonnier.

 

Visage > Soins médecine esthétique Intervention chirurgicale et suites opératoires

Précocement des crèmes ou des lotions à base de vitamine A acide ou d’acide glycolique peuvent être utiles associées à une bonne hydratation cutanée et une excellente hygiène de vie.

Le vieillissement hélio dermique.

A un stade plus avancé, des peelings superficiels répétés ou l’utilisation de lasers non ablatifs peuvent être proposés. Ils ne nécessitent pas d’éviction sociale.

Si les lésions sont plus importantes un « resurfacing» peut-être nécessaire. Ces techniques peuvent être aussi utilisées pour l’atténuation des cicatrices. Elles permettent un lissage des rides, une amélioration de l’élasticité de la peau, une atténuation des tâches pigmentaires et une amélioration du teint. Il s’agit de la dermabrasion (abrasion mécanique), des peelings moyens ou profonds (abrasion chimique) ou des lasers ablatifs (abrasion thermique). Ces techniques donnent des résultats spectaculaires mais avec des suites équivalentes aux procédés chirurgicaux. Une éviction sociale de 10 à 15 jours est à prévoir avec un maquillage possible des zones traitées à l’issue et une protection solaire absolue et prolongée.

Rides d’expression « dynamiques ».

La toxine botulique ou « Botox » en agissant directement sur les muscles responsables permet un lissage des régions concernées. Des injections précises permettent de conserver l’expressivité du visage. En respectant quelques précautions, il est possible de reprendre immédiatement ses activités.

Relâchement tissulaire.

Les produits de comblements et les volumateurs comme l’acide hyaluronique, l’acide polylactique, sont des produits synthétiques résorbables qui permettent de combler des rides et des ridules et améliorent l’hydratation cutanée et l’atrophie sous-cutanée. Les fontes graisseuses imposent des remodelages plus importants au niveau des pommettes, des joues, de la vallée des larmes. Ces produits synthétiques sont alors à mettre en balance avec les réinjections graisseuses qui permettent une « lipostructure ® » du visage mais imposent un environnement chirurgical pour leurs réalisations techniques.

Au niveau cervical, seule la chirurgie de type lifting cervico-facial est réellement efficace à ce jour.

L’ensemble de ces techniques peuvent être utilisé, seules ou en association entre elles ou avec des procédés chirurgicaux (chirurgie des paupières, lifting cervico-facial, etc …), avant ou après les interventions pour préparer, magnifier ou prolonger le rajeunissement facial.

Au niveau des mains qui présentent des signes de vieillissement ces mêmes techniques peuvent être proposées (peeling, comblement, lipostructure).

 

Visage > Soins médecine esthétique La prise en charge

Aucune prise en charge n’est possible. Un devis sera réalisé tenant compte des techniques possibles et d’éventuelles interventions itératives.