Reconstruction du sein

Seins > Reconstruction du seinObjectifs

Dans les cas de cancer du sein nécessitant une ablation de la totalité du sein (mastectomie) cette atteinte physique peut être corrigée par une reconstruction mammaire. Il s’agit d’un acte non obligatoire puisqu’il est toujours possible de mener une vie sociale normale par la mise en place d’une prothèse mammaire externe dans le soutien-gorge.
Cette reconstruction nécessite habituellement 2 à 3 étapes et ne gène pas la surveillance ultérieure. Le premier temps peut-être réalisé en même temps que la mastectomie, reconstruction immédiate ou secondairement.

Seins > Reconstruction du seinLa consultation pré-opératoire

Elle sera effectuée si possible rapidement après l’annonce par l’équipe qui prendra en charge le traitement de votre cancer de la nécessité d’une ablation de votre sein.
Elle a pour but de vous informer sur les techniques possibles en fonction de votre état clinique, de votre morphologie, des traitements envisagés, de votre mode de vie, etc ….
La possibilité ou non d’une reconstruction immédiate vous sera précisée.

Seins > Reconstruction du seinL’intervention chirurgicale

Le premier temps opératoire consiste à reconstruire le volume de votre sein. Trois techniques sont habituellement utilisées :

  • La reconstruction par prothèse est la technique la plus simple mais elle suppose que la peau thoracique soit suffisamment souple pour recouvrir l’implant. La seule cicatrice présente se situe sur le sein. L’intervention dure environ 1 h 30 et nécessite une hospitalisation de 48 heures.
  • La reconstruction par grand dorsal correspond au transfert d’un fragment de peau et de muscle du dos vers le site de la reconstruction. Il existe donc en plus une cicatrice dorsale. Il peut-être utilisé seul (autologue) ou le plus souvent associé à une prothèse. Il est indispensable lorsque la peau est insuffisante. L’intervention dure environ 4 heures. Une hospitalisation de 4 à 6 jours est nécessaire.
  • La reconstruction par grand droit de l’abdomen dite « TRAM » consiste à transférer un fragment de peau, de graisse et de muscle situé sur l’abdomen en dessous de l’ombilic. Elle est indiquée lorsque les patientes ont un excès de graisse à ce niveau. Il existe donc une cicatrice au niveau de l’abdomen et de l’ombilic. L’intervention dure entre 4 et 5 heures. Une hospitalisation d’une dizaine de jour est à prévoir.

Le deuxième temps opératoire sera réalisé quelques mois plus tard (6 mois) quand le volume du sein est stable. Il nécessite au minimum une reconstruction de l’aréole et du mamelon , et le plus souvent une symétrisation (par réduction ou augmentation) du sein contro-latéral. Ces deux interventions pouvant être décalées dans le temps.

L’aspect du sein reconstruit peut-être amélioré par l’utilisation par une lipostructure .

Seins > Reconstruction du seinLes suites opératoires

Les soins sont fonction du type de geste réalisé. Les pansements durent environ 15 jours et des séances de kinésithérapie peuvent être prescrites.
L’indisponibilité post opératoire est fonction de la technique retenue, de votre mode de vie et de vos activités professionnelles.

Seins > Reconstruction du seinLa prise en charge

Ces techniques opératoires sont prises en charge par l’Assurance Maladie. Un complément d’honoraires, variable en fonction de la difficulté de l’intervention peut-être demandé. Un devis vous sera remis à la suite de votre première consultation pour vous permettre de vous renseigner auprès de votre mutuelle sur les conditions de prise en charge de ce complément d’honoraires.