Augmentation mammaire

Seins > Augmentation mammaireObjectifs

L’intervention consiste à augmenter le volume de seins de petits volumes, peu développés, parfois malformés ou asymétriques dès la puberté ou ayant perdus du volume après une grossesse si la peau n’est pas trop relâchée. Les implants mammaires, les plus souvent utilisés sont pré-remplis de gel cohésif de silicone et doivent répondre à des critères fixés par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé. Ils sont préférés aux prothèses contenant du sérum physiologique en raison de leurs longévités et de leurs consistances plus proche d’un sein normal.

Seins > Augmentation mammaireConsultation pré opératoire

La consultation pré opératoire doit apprécier la qualité de la glande et de la peau, l’importance de la chute du sein. La symétrie doit être vérifiée. Elle permet de rechercher le volume et la forme possible du futur sein et donc de la prothèse en l’adaptant au souhait et à la morphologie de chaque patiente. Ces constatations peuvent imposer à votre chirurgien le choix de techniques opératoires particulières qui vous seront expliquées. Comme toujours en esthétique une seconde consultation s’impose pour valider les choix faits lors de la première consultation.
Selon votre âge une mammographie sera demandée avant la chirurgie.

Seins > Augmentation mammaireIntervention chirurgicale

L’intervention se fait sous anesthésie générale et dure entre 1H et 1H30. Elle consiste à introduire les prothèses par une incision courte de 4 à 5 cm située sous le sein ou autour de l’aréole ou dans l’aisselle. Celles-ci seront mises en place en avant ou en arrière du muscle pectoral.
Une nuit d’hospitalisation est nécessaire pour surveillance.

Seins > Augmentation mammaireSuites opératoires

Des pansements seront à faire pendant environ 10 à 15 jours.
Une première consultation de contrôle, est prévue entre 8 et 14 jours après l’intervention. Un soutien gorge de contention est à porter pendant un mois environ.
Après la consultation de contrôle des massages peuvent être préconisés pour permettre une plus grande souplesse de la région.
La reprise des activités physiques et sportives n’est pas autorisée avant 1 à 2 mois. La forme définitive n’est obtenue qu’au bout de plusieurs mois et les cicatrices qui mettent environ un an à blanchir, parfois plus, seront toujours présentes.
Une surveillance ultérieure est indispensable selon les recommandations des autorités de santé : examen clinique annuel et examen mammographique tous les 5 ans. Aucune recommandation officielle ne préconise le remplacement de ces prothèses tous les 10 ans.

Seins > Augmentation mammairePrise en charge

Cette intervention est dans l’immense majorité des cas considérée comme esthétique par l’Assurance Maladie et donc n’est pas prise en charge. Un devis vous sera remis lors de la première consultation. Un délai de réflexion d’au moins 15 jours est demandé avant la deuxième consultation. Il ne pourra vous être remis d’arrêt de travail. Il vous faudra prévoir environ 10 jours de congés.

Dans certains cas exceptionnels et sur entente préalable, une prise en charge peut être demandée.

Mastoplastie bilatérale d’augmentation, avec pose d’implant prothétique

Indication : agénésie mammaire bilatérale et l’hypoplasie bilatérale sévère avec taille de bonnet inférieure à A, ou pour syndrome malformatif (sein tubéreux et syndrome de Poland).